COMMUNIQUE DE PRESSE

 

LA VI-eme EDITION DE LA CONFERENCE NATIONALE DES INTELLECTUELS DES VILLAGES ROUMAINS A DECIDE D'ENTREPRENDRE DES DEMARCHES POUR CONSTITUER, EN COLLABORATION AVEC AUTRES ONG-s EUROPEENNES UN RESEAU LIE PAR UN SITE-WEB ET DES ACTIVITES COMMUNS, COMME UNE ORGANISATION-PILOTE QUI VA EXPERIMENTER LES MODALITES D'ACTIONNER D'UNE SOCIETE CIVILE TRANSNATIONALE EUROPEENNE.

dANS CE BUT ON LANCE LE SUIVANT:

 

APPEL

 

   Pour constituer le noyau d'un reseau de groupes de reflexion ET ACTIONsur le present et l'avenir de la societe civile dans les contexte de la mondialisation;

   Pour etudier  et etablir les conditions dans lesquelles, par l'elargissement de l'Union Europeenne, l'influence et les actions des societes civiles nationales acquierent des dimensions transnationales transferant leur importance au niveau continental, elargissant meme leurs relations directes - des petites communautes  jusqu'au niveau europeen;

   Pour chercher a concretiser la relation entre des actions locales et leur impact national ou europeen, le developpement local et la subsidiarete, dans le respect des cultures etreligions specifiques;

   Pour elaborer les statuts et les lignes d'activite d'une organisation-pilote  qui va promouvoir des activites-exemples et assurer les recherches sur la maniere de travail  dans la "societe civile transnationale", fonctionnant a la fois comme un reseau et observatoire de son evolution; 

  La Fondation l'Eveque Gregorie Leu - Mouvement pour le Developpement du Village Roumain - section nationale de l'Institut International Jacques Maritain, lance le projet intitule:

  "SUR LA NECESSITE DE DEFINIR LE CONCEPT D'UNE SOCIETE CIVILE TRANSNATIONALE REPRESENTANT ET GESTIONANT LES RAPPORTS DE CITOYENETE EUROPEENNE".

Les initiateurs appellent aux organismes europeennes, aux programmes de financement pour la societe civile at a toutte organisation nongovernementale de soutenir ce projet leur proposant ce calendrier minimal pour 18 mois:

 

 

 

PREMIER TRIMESTRE 2006:

- Reunions d' organisation et d'elaboration  des idees a reflechir par tous ceux qui souhaitent devenir membres fondateurs;

- Redaction d'une page web avec presentation, instructions, theses a debattre, liste sur laquelle les organisations et les personnes qui vont nous joindre peuvent s'inscrire et peuvent mentionner les links pour leurs propres pages web ou attachements.

 

MAI-JUIN 2006:

A l'occasion de la VII-eme edition de la traditionelle "Conference Nationale des Intellectuels des Villages" qui se deroule en Roumanie, on va prevoir un programme special des deux-trois jours pour les participants europeens qui vont fonder l'organisation-pilot commencant les travaux du groupe de reflexion et de l'observatoire; on va perfectionner le site-web pour assurer  un vrai reseau de communication  continuelle entre toutes  les organisations ou personnes, avec leur participation ecrite directement dans les rubriques de la page web ou par  links vers leus propres sites.

 

SECOND SEMESTRE 2006:

- mise en oeuvre des decisions,

- enlargissement  du reseau humain et electronique,

- debats thematiques sur l'internet (chaqun avec son moderateur elu des fondateurs),

- seminaires  par zones ou regions dans differents pays ou ,localites,

- constitution d'un groupe redactionnel en vue d'un livre blanc "Premiere annee de reflexion sur la societe civile transnationale europeenne".

 

PREMIER TRIMESTRE 2007:

Finition du livre blanc en versions imprimee et electronique.

 

JUIN 2007:

- Reunion generale en Roumanie a l'occasion de la de la tenue de la VIII-eme edition de la Conference Nationale des Intellectuels du Village,

- Lancement du livre blanc,

- Publication d'un document de lancement du "Reseau transnational de la societe civile europeenne",

- Lancement d'un futur projet de perfectionnement et d'elargissement du reseau,

- Projet d'une Universite d'Ete sur les problemes de la societe civile europeenne.

 

_____________

 

EN ANNEXE A CET APPEL

voila quelques considerations thematiques et

QUELQUES SUGGESTIONS A REFLECHIR:

 

1. L'UE a reconnu "de facto" et meme a encourage la societe civile transnationale, puisque ses programmes de financement preferent toujours les projets en cooperation transnationale. Il faut lui offrir un document a la reconnaitre "de jure".

 

2. Pour eclaircir les rapports entre la societe civile et autorites publics au niveau national ou transnational, il faut premierement definir (sans vanites ou ilusions, mais pragmatique) la place de la societe civile dans le contexte socio-economico-administratif europeen.

 

3. De quelle maniere, la societe civille europeenne pourra promouvoir sa propre conception sur la mondialisation?... N'oublions q'une partie des pays actuellement membres (les PECO) ont subit l'essay de "demiglobalisation" artificielle dans le CAER - la replique marxiste-staliniste du Marche Commun. Sous la dictature de Moscou on a dirige la "planification" du developpement economique de chaque pays, mais pas dans son propre interet.

 

4.Un important  apport d'une societe civile europeenne bien emancipee ensemble, sera l'elimination des ses propres fondamentalismes et l'isolation des fondamentalismes des autres.

 

5. En se respectant (et se connaissant) reciproquement, les ONG-s d'un reseau transnational peuvent contribuer a l'eradication  du HANDICAP CULTUREL-MORAL qui menace certaines communnautes, en egalisant les chances a la culture, mais pas les cultures.

 

6. De la meme maniere que le pouvoir public europeen  a impose des reglements douaniers communs europeens, la societe civile europeenne doit imposer les desideratums communs en ce  qui concerne la morale europeenne.

 

7. La meme chose en ce qui concerne la justice: Puisque l'integration  suppose de la part du pouvoir public  une certaine legislation commune, la societe civile doit veiller de n'arriver a une standardisation. On constate  une "tehnocratization" dans la justice, qui s'occupe en principal des articles prevus dans les lois (quelquefois conscientement passageres) et moins de l'ame humain. Meme les pledoiries en defence ont renonce a leur humanisme en faveur du jeu technocratique entre articles de loi. On peut evoquer dans cette discution les instances avec les jures (inexistentes dans la plupart de l'Europe), instances ou, les jures representent en fait le role de la societe civile dans la justice.

 

8. La necessite d'arriver a une fiscalite commune concernant les ONG-s et les encourageantes opportunites fiscales pour ceux qui les soutient.

 

9. L'entente oecumenique dans les rapports Eglise - societe civile laique:

Si les theologiens sont sages, dirigent la societe civile vers oecumenisme. S'ils restent exclusivistes, c'est le role de la societe civile, par sa atitude et par sa influence  d'opinion publique, de les persuader  a s'ouvrir.

 

10. Comme forme associative libre, chaque parti politique fait partie de la societe civile ayant, comme chaque ONG, son propre but.

Mais, ce but etant celui de gagner le pouvoir, un parti a la pouvoir n'est plus "nongovernemental"; temporallement il est tout a fait "govenemental".

Seulement l'opposition reste nongovernementale.

Donc: La societe civile, sans se confondre avec l'opposition, a les memes devoirs et les memes droits de venir avec son  apport pour une juste gouvernance democratique, dans cette "opposition constructive" qui essaye a eviter la simple et sauvage lutte pour le pouvoir. En plus, etant independente d'une doctrine bornee et d'un program de gouvernace limite en temps, par son pragmatisme de longue duree, la societe civile est (ou peuve devenir) le garant de la continuite des plusiers projets de developpement quand les forces d'un ministere passager vont redevenir nongovernementales.

 

 11. C'est la societe civile au milieu de laquelle s'affirment et se forgent le idees (et meme les ideologies) politiques. Donc, la construction dans la societe civile d'une forte opinion publique contre les extremismes, peut constituer le fondement  des gouvernements  equilibres et democratiques.

 

12. Ainsi, la societe civile ne se situe sur une position  d'opposition au pouvoir gouvernemetal mais, en soutennant chaque initiative du ministere ou de l'opposition  seulement par le critere de l'avantage du citoyen, peut devenir le garant du developpement continnuel au dessus des legislatures.

 

13. Pour assurer le libre-choix des idees culturelles-spirituelles et socio-politiques dans la societe civile, ses organismes doivent produir en permanence des solutions alternatives et des stimules a la reflexion sur la valeur et l'hierachie des ces alternatives.

 

14. Verifies par la pratique sociale, quelques uns des principes sociaux lances dans une epoque, deviennent, par l'importance qui gagnent en temps, des valeurs dans les epoques ulterieures. Lances, dans leur premiere phase, comme principes d'un certain mouvement politique, elles gagnet des valeurs generalisees et ne peuvent plus rester dans la gestion  d'un seul mouvement ou d'une seule orientation politique. Elles deviennent des valeurs politiques ou sociales completant et elargissant la conception sur la democratie. Ainsi que, dans notre epoque, les partis politiques ne peuvent plus confisquer des valeurs generalement reconnues comme les libertes, l'ecologie, la protection sociale, la justice, etc. Ceux-ci doivent faire part de chaque programme politique comme un bien commun de l'electorat.

 

15.En vue d'une moderne societe democratique, pour respecter les differences d'entre nous, il faut insister sur des valeurs qui vont assurer ni "l'unite", ni "l'homogenite", ni "l'identite" des hommes, parce que ceux-ci sont seulement des abstractions conventionelles du language politique. Il faut insister  sur la cathegorie des valeurs qui peuvent assurer le magnetisme vers leur signification pratique. Et, a son tour, ce magnetisme va assurer la solidarite humaine.

 

 

 

 

R.S.V.P:

Corneliu Leu

126, bd. Dacia, Bucarest 020064, Roumanie

tel.004021 6105659, fax 004021 2105411

e-mail:  albina@vipnet.ro